Risques et Complications


LES RISQUES ET COMPLICATIONS DE LA FUSION VERTEBRALE

Toute chirurgie présente un risque de complications. Une intervention au niveau de la colonne vertébrale reste une procédure délicate.

Des complications peuvent se produire et même si les risques restent très faibles, il est important de les connaître et d’en discuter avec votre chirurgien avant la chirurgie.

Cette liste n’est pas exhaustive mais décrit brièvement les principales complications. N’hésitez pas à en parler à votre chirurgien et évoquer toute question concernant votre chirurgie.

Les risques potentiels liés à toute chirurgie sont principalement les complications dues à l’anesthésie, la formation d’un caillot de sang, une infection, des saignements, des douleurs persistantes, des problèmes pulmonaires.

Les complications spécifiques de la chirurgie du rachis sont une atteinte des racines nerveuses ou de la moelle épinière, ou encore des tissus mous environnant, un problème avec l’instrumentation.

La fixation de la colonne vertébrale avec des vis pédiculaires est une technique courante notamment pour les niveaux thoraciques et lombaires. L’insertion des vis pédiculaires durant la chirurgie est considérée comme sûre lorsqu’elle est réalisée par un chirurgien expérimenté. Les complications sont rares mais graves. Celles associées à l’utilisation des vis pédiculaires sont l’infection, la fracture d’une vis ou d’une tige et les complications relatives à une vis mal placée sont l’atteinte d’un nerf, de la moelle épinière ou encore d’un vaisseau.

L’atteinte d’un nerf peut causer des douleurs, un engourdissement, ou une faiblesse dans la région alimentée par le nerf. La perforation de la moelle épinière par une vis pédiculaire peut entrainer une paralysie de certaines parties du corps. L’atteinte d’un vaisseau peut provoquer une hémorragie.

Environ 15% des vis pédiculaires insérées avec les techniques conventionnelles sont rapportées comme mal placées1,2, mais heureusement la plupart d’entre elles n’ont pas de conséquences.

Le risque que l’une de ces complications se produise pendant votre chirurgie ou lors de la période de rétablissement est généralement très faible. La plupart de ces complications peuvent être traitées une fois qu’elles ont été identifiées, mais parfois cela nécessite une durée d’hospitalisation et de rétablissement plus longue, la prise de médicaments supplémentaires, voire une nouvelle chirurgie.

Si vous avez des questions au sujet de ces complications, n’hésitez pas à les poser à votre chirurgien avant votre chirurgie.

Plusieurs techniques pour améliorer le placement des vis pédiculaires ont été développées lors des dernières décennies.

Les dispositifs PediGuard® avec la technologie DSG™ (Guidage Chirurgical Dynamique) sont conçus pour assister le chirurgien lors du placement des vis pédiculaires.

Demandez à votre chirurgien quelle est la technique la plus appropriée pour votre chirurgie.

 

1Mason A et al. Spine. 2014

2Shin BJ et al. J Neurosurg Spine. 2012